Souvenirs d’enfance

Alors que les hommes émigraient massivement- et que leurs épousent les accompagnaient parfois- certains enfants nés pendant cette période ( 1957-1975) ont été confiés à leurs grands-parents, oncles et tantes et élevés au Portugal.  Ces enfants devenus adultes ont grandi dans un pays qu’ils ont fini par quitter dans leur jeune adolescence ou petite enfance .
Ils sont venus rejoindre leurs parents une fois qu’ils étaient installés, et qu’ils jugeaient être en condition  de leur offrir des conditions dignes et une éducation dans ce nouveau pays d’accueil. Mais cet éloignement temporaire a laissé des empreintes, des blessures, créé des déchirements au sein des familles.

Certains d’entre eux ont accepté de raconter leurs souvenirs, se remémorer le départ, et les premiers temps de l’enfance vécus sous le régime de Salazar.